Back to homepage

Qui nous sommes?

Qui nous sommes?

INCA Belgique : depuis 1954 aux côtés des travailleurs italiens

L’INCA Belgique est née en 1954 à Bruxelles, avec un seul opérateur, qui desservait alors tous les usagers, wallons et flamands.

A la suite de la catastrophe du Bois du Cazier, à Marcinelle, où le 8 août 1956 périrent tragiquement 262 mineurs, l’INCA se rangea immédiatement du côté des travailleurs et de leurs familles et conduisit une longue bataille politique et juridique pour la reconnaissance des droits de tous les mineurs.

Aujourd’hui, l’INCA Belgique a ses propres bureaux à Bruxelles, Charleroi, Liège, La Louvière, Mons, Gand.

Nous exerçons en outre des permanences hebdomadaires à Anderlecht auprès du Casi-UO, à Binche auprès de la FGTB/ABVV, à Colfontaine auprès de l’association Sandro Pertini, à Flénu auprès de l’association Su Nuraghe, à Huy auprès du Circolo Italiano, à Laeken avec l’association Incontro, à Morlanwelz auprès de l’association Métaphores, à Seraing auprès de l’association Leonardo da Vinci, à Strepy auprès du Cercle Ferdinando Santi, à Tubize auprès de la FGTB/ABVV.

CGIL : depuis 1906, la plus grande organisation européenne pour la défense des travailleurs.

Le premier octobre 1906 s’est tenu à Milan le congrès constitutif de la Confédération Générale du Travail.

Une décision animée par des valeurs de solidarité et de cohésion, plus fortes que les multiples différences qui caractérisaient, alors autant qu’aujourd’hui, le monde du travail.

Y participèrent 500 délégués, envoyés par 700 Ligues, représentant 250 mille inscrits : ces hommes et ces femmes formaient à peine un vingtième de la masse ouvrière de l’industrie et un tiers des ouvriers organisés.

Les organisations du mouvement ouvrier furent les protagonistes de l’histoire, difficile et pénible, de la formation de l’Etat italien, jusqu’à la tragédie du fascisme.

Et c’est précisément dans l’antifascisme militant et dans le climat de lutte pour la libération que mûrit le choix des partis démocratiques de fonder en 1944 la nouvelle CGIL unitaire (Accord de Rome).

Avec plus de 5 millions et demi d’inscrits, la CGIL est à présent le plus grand et le plus ancien syndicat italien et d’Europe, pour la défense des travailleurs, des chômeurs, des émigrés et des retraités.

Patronato INCA : depuis 1945, la plus grande organisation pour la défense des droits.

Le « Patronato » est une institution typiquement italienne, dont la fonction est d’assister et de défendre gratuitement les personnes dans le domaine de la sécurité sociale (le mot « patronato » signifiait à l’origine patronage : il n’est utilisé de nos jours que pour désigner ce type d’organismes).

L’INCA CGIL est la plus ancienne et la plus grande organisation de « patronato » du monde, présente aujourd’hui sur tout le territoire italien, en Amérique du Nord (Canada et USA), en Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Chili, Uruguay et Venezuela), Australie, Europe (Belgique, Croatie, France, Allemagne, Luxembourg, Principauté de Monaco, Royaume-Uni, Espagne et Suède) et en Afrique (Maroc et Sénégal).

Grâce à ses spécialistes, INCA aide gratuitement à trouver les meilleures solutions pour que les gens puissent accéder à leurs droits en matière de prévoyance, de santé et de sécurité sociale, pour leur tutelle et leur sécurité sur les lieux de travail, pour la réparation des préjudices causés par les maladies et les accidents du travail.

INCA vérifie leur position en matière d’assurance, contrôle leurs contributions, relève et réunit leurs cotisations d’assurance, effectue le calcul et la demande de pension, assiste les travailleurs qui accèdent à la prévoyance complémentaire, offre son assistance aux travailleurs en chômage, garantit les prestations aux invalides civils et les droits des handicapés et des malades.

Observatoire des politiques sociales : une fenêtre ouverte sur l’Europe des droits.

L’Observatoire des politiques sociales en Europe, ayant son siège à Bruxelles auprès de l’INCA Belgique, est un centre de documentation, d’étude et d’information créé en 2004 pour les structures INCA CGIL en Italie et dans le monde, dans le but de favoriser une plus grande participation de leur part au processus d’intégration européenne et à l’affirmation de l’Europe sociale.

En liaison avec d’autres réalités du monde syndical, associatif et institutionnel européen, l’Observatoire exerce une activité de monitorage et d’analyse de la politique européenne en matière de protection sociale, de politiques du travail, d’intégration sociale, de phénomènes migratoires et de droits fondamentaux de l’individu.

A travers la base de données de l’Observatoire, on peut connaître rapidement le fonctionnement des systèmes de protection sociale de tous les pays européens. Sur ce même portail sont publiés en outre les résultats des études réalisées directement par l’Observatoire, sous forme de brefs approfondissements, ainsi que les principales sentences de la Cour de Justice européenne en matière de protection sociale, de libre circulation et de droits des travailleurs qui émigrent, les principaux textes de la réglementation communautaire en matière de sécurité sociale, les avis de concours européens pour le financement de projets.

______________________________________________________

Pour en savoir plus : décharger la Brochure dell’INCA Belgio 2007 (en italien)

______________________________________________________

Patronato INCA CGIL Belgique

Rue de la Loi, 26/20
1040 Bruxelles (Belgique)
Tél. +32 2 280 14 39
bruxelles.belgio@inca.it

Coordinateur national

Eleonora Medda
e.medda@inca.it

Cataldo Scalzo
c.scalzo@inca.it

Président

Stefano Tricoli
belgio@inca.it